soucoupe volante

Pour les huit ans de mon « martien » avec ses copains, je me suis lancée dans la confection d'un gâteau en forme de soucoupe volante, qui couronnait un après midi consacré à des expériences de chimie amusante. A huit ans il n'est plus si facile d'épater les enfants, il fallait quelque chose de graphique et sortant vraiment de l'ordinaire. Je me suis dit que l'occasion était idéale pour utiliser de la pâte à sucre, quitte à conseiller aux convives de ne pas manger cette abomination nutritionnelle... Incroyable comme cette matière douce et soyeuse au toucher peut se révéler collante... y compris sur le silicone ! J'ai camouflé les imperfections avec de la pâte d'amande : il faut bien des hublots dans une soucoupe, et une porte aussi:-)

Bien sûr, ce que les enfants ont préféré c'est cette pâte bleuâtre et les bonbons à la fraise qui faisait office de lance missiles. Ne jamais sous-estimer l'addiction au sucre des enfants du 3ème millénaire;-)... Après tout ce sucre, ils ont délaissé le gâteau lui même :-( Dommage car ce gâteau marbré est vraiment bon. Seuls les deux intolérants (l'un au gluten et l'autre au lait) de la tablée ont tout dévoré, trop contents de pouvoir pour une fois manger le même gâteau d'anniversaire que les autres!

Moralité : la prochaine fois, je prendrai garde de proposer les éléments les moins sucrés du goûter avant les inévitables bonbons !

Côté activités, nous avons « fait de la chimie » comme ils ont dit plus tard à leurs parents. Ce sont les expériences avec les colorants qui ont eu le plus de succès, d'autant que je leur avais fait enfiler des gants et des lunettes de protection...

La première consistait à verser du vinaigre coloré (trois couleurs au choix:-)) sur du bicarbonate de soude recouvert d'un centimètre d'huile. C'était chacun leur tour de verser le vinaigre dans leur petit verre, avec le petit stress de ne pas en renverser devant les copains... La mini-éruption provoquée dans le verre les a estomaqués. Après ils ont voulu ajouter d'autres couleurs (on faisait des expériences de chimie après tout !) et tout le monde s'est retrouvé avec un mélange maronnasse:-)

La seconde expérience consistait à modifier la tension de surface du lait avec du liquide vaisselle : après avoir versé du lait dans une assiette on y déposait des gouttes de colorant que l'on effleurait ensuite avec des cotons tiges imprégnés de liquide vaisselle. Les taches de couleur explosent, c'est assez spectaculaire !

chimie

Tout ça m'a rappelé les expériences que nous faisions en public pour la fête de la science quand nous étions étudiants... sauf que là le public avait 8 ans et n'était pas que spectateur...mais ils ont assuré (rien de renversé) et on adoré se « sentir grand » je pense.

Il me reste un an pour trouver le thème de l'anniversaire des 9 ans... Vous avez une idée ?