Après un été mouvementé, nous avons pu – enfin ! - profiter des invitations chez Déjeunette et Popotte gagnées lors du concours de recettes à la fraise organisé par le Fenouil au printemps dernier. Et...nous avons vécu un rare moment de gourmandise ! Un de ces moments dont le charme opère encore plusieurs heures après qu'ils soient terminés...

Tout commence par le chef, Jean-Franck Lenfant, qui a eu l'idée géniale de créer une association dont le but est de faire connaître et déguster des produits bio au pic de leur saveur, produits localement ou par des producteurs cultivant des espèces exceptionnelles. Un rêve de gourmand devenu réalité quoi ;-)

Chez lui, il concocte des plats mettant en valeur la saveur de ces produits et reçoit les membres de l'association, en toute convivialité, lors de repas « d 'amis ». Les convives, membres pour quelques heures - ou plus – de l'association, se font acteurs de l’événement en dressant la table et participant au service.

Nous sommes donc arrivés à cinq à l'adresse qu'il nous avait indiqué quand nous avons pris contact et nous avons vécu un chouette moment de gourmandise:

  • nous avons découvert des saveurs nouvelles, avec notamment un festival d'agrumes en provenance de la réserve naturelle d'Eus.

  • nous avons redécouvert la saveur de produits simples, préparés avec justesse et originalité (le céleri, hmmmmmmm!)

  • nous avons rencontré un chef parlant volontiers de sa démarche, faisant de chaque plat et de chaque ingrédient une histoire

  • le repas, concocté spécialement pour nous, tenait compte de nos intolérances/préférences alimentaires et était particulièrement léger et digeste :-)

au menu:

- Assortiment de radis du potager (radis blanc, radis red meat, radis green meat) produit par Sylvain Picard, maraîcher à Fillé sur Sarthe (fournisseur de l'Arpège, exusez du peu :-)) coupés finement à la mandoline et accompagnés d'une sauce au yuzu qui rehaussait délicatement le goût de chaque radis. Pour accompagner, nous avions du pain fait par le chef avec une farine issus de blés anciens cultivés par Olivier Cordeau, et un beurre cru extraordinaire.

assortiment de radis- « Paella » revisitée dans laquelle les grains de riz étaient remplacées par du céleri boule et du céleri branche taillés en fine brunoise. Un délicieux chorizo soulignait le côté espagnol du plat.

paella revisitée- Risotto parfumé au safran (le safran produit localement) accompagné de bonite (variété de thon issue de la pêche responsable, disponible au Fenouil) parfaitement cuite et de calamar, avec des navets (sweet) cuits à la plancha. Le poisson était agrémenté de zestes de cumbava et de quelques grains de citron caviar (un citron dont la pulpe est sous forme de grains) qui éclataient délicieusement sous la dent.

risotto

- Un premier dessert déclinait les agrumes du moment : dans du jus d'okaitsu (une clémentine précoce très juteuse), était disposé une quenelle de sorbet à la bergamote et un macaron fourré à la purée de cédrat. Le macaron reposait sur un peu de purée de coing dont le goût s'associait superbement aux agrumes.

dessert aux agrumes-  Le second dessert était centré sur la mangue, proposée crue, agrémentée de zestes de sudaki et d'un palet aux amandes, et également cuite, en tartelette feuilletée.

dessert a la mangue

La bonne nouvelle c'est que ce genre d'expérience est accessible à tout un chacun : il suffit de rassembler quelques amis un midi de semaine et de réserver sur le site.